RAPPORT DE L’ACAT-BURUNDI SUR LE MONITORING DES VIOLATIONS DES DROITS DES PRISONNIERS POUR LA PERIODE D’OCTOBRE A DECEMBRE 2022

Les droits des personnes privées de liberté continuent d’être violés au sein des différents établissements pénitentiaires. L’administration pénitentiaire qui normalement est appelée à protéger les prisonniers participe dans la violation de leurs droits. Les détenus poursuivis pour des crimes à caractère politiques sont particulièrement la cible des fidèles du parti au pouvoir qui sont à l’intérieur des prisons pour surveiller et infliger des traitements inhumains à leurs pairs opposants politiques ou supposés.
ACAT-BURUNDI déplore l’exclusion et le harcèlement continuel à l’endroit des prisonniers politiques comme nous ne cessons pas de le dénoncer.

Veuillez trouver en bas l’intégralité du rapport :
Rapport de l’ACAT-Burundi sur le monitoring des violations des droits des prisonniers pour octobre,novembre et decembre 2022

Ce contenu a été publié dans Rapports. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.