DECLARATION DE L’ACAT-BURUNDI SUITE AUX ACTES DE TORTURE ET AUX MAUVAIS TRAITEMENTS INHUMAINS ET DEGRADANTS INFLIGES A CERTAINS DETENUS


Acat-Burundi est fortement préoccupée par des actes de torture et aux mauvais traitements inhumains et dégradants infligés à certains détenus comme nous l’avons remarqué au cours de ce mois de novembre 2020 .

Veuillez trouver en attachée une déclaration de l’Acat-Burundi relative à cette situation :
Déclaration de l’Acat-Burundi suite aux actes de tortures et mauvais traitements inhumains et dégradants infligés à certains détenus

Publié dans Rapports | Laisser un commentaire

RAPPORT ALERTE DES ORGANISATIONS DE LA SOCIÉTÉ CIVILE INDEPENDANTE SUR LA CVR


Les organisations de la société civile indépendante dont l’Acat-Burundi ont produit un rapport sur le fonctionnement de la Commission Vérité et Réconciliation (CVR).
Ce rapport vient au moment où le travail de cette commission prévue par les accords pour la paix et la réconciliation est critiqué par les différents observateurs et par les burundais.

Veuillez trouver en bas le rapport de la société civile sur la CVR :
Rapport de la société civile burundaise sur la CVR 2020

Publié dans Rapports | Laisser un commentaire

RAPPORT DE  MONITORING DES VIOLATIONS DES DROITS DES PRISONNIERS POUR OCTOBRE 2020


Au cours de ce mois d’octobre 2020, ACAT-Burundi a documenté les violations des droits humains pour les personnes privées de liberté en général et ceux poursuivis pour des crimes à caractère politique en particulier. Au cours de cette période, diverses violations des droits des prisonniers et les mauvaises conditions de détention dues à la surpopulation carcérale ont été recensées dans les établissements pénitentiaires de la province de Bujumbura Mairie (prison de Mpimba) et dans les établissements pénitentiaires de Muramvya, Gitega, Ruyigi, Rutana, Muyinga, Bubanza, Bururi et Rumonge.
Dans le présent rapport, ACAT-Burundi va se focaliser sur les traitements inhumains et dégradants constitutifs d’actes de torture dont sont victimes les prisonniers en
général et en particulier ceux poursuivis pour des crimes à caractère politique, insuffisance alimentaire, la surpopulation carcérale ainsi que sur la problématique d’accès aux soins de santé des détenus dans cette période de pandémie du COVID-19.
Veuillez trouver en bas l’intégralité du rapport :
Rapport de monitoring de violations des droits des prisonniers de l’Acat-Burundi pour octobre 2020
Publié dans Rapports | Laisser un commentaire

RAPPORT DE MONITORING DE VIOLATIONS DES DROITS HUMAINS POUR OCTOBRE 2020


Le mois d’octobre 2020 a été caractérisée par de graves violations des droits de l’homme notamment par la découverte des corps sans vie dans la rivière Rusizi.

Des cas d’arrestations et harcèlement des membres de l’opposition ont été recensées durant cette période de rapport.
Ainsi, vingt-huit (28) cas d’assassinats, sept (7) cas d’enlèvement vingt-neuf (29) cas d’arrestations arbitraires et détentions illégales, ainsi qu’un (1) cas d’atteintes à l’intégrité physique, ont pu être répertoriés par Acat-Burundi.
Veuillez trouver en bas l’intégralité du rapport :
Rapport de monitoring de violations des droits humains recensé par Acat-Burundi pour octobre 2020

Publié dans Rapports | Laisser un commentaire

DECLARATION DE L’ACAT-BURUNDI SUR LA VIOLATION DU DROIT A L’ALIMENTATION POUR DES PERSONNES PRIVEES DE LIBERTE


Depuis à peu près un mois, ACAT-BURUNDI constate une carence excessive des vivres dans les différents établissements pénitentiaires à travers le pays. L’alimentation était jusque-là insuffisante car un détenu avait droit à 350g de haricots et 300g de farine par jour. Mais ce qui s’observe aujourd’hui, deux semaines peuvent s’écouler sans qu’il y ait distribution des vivres dans les prisons.

Le droit à l’alimentation pour les personnes détenues est un droit reconnu par les textes régionaux et internationaux de protection des droits humains en l’occurrence la Déclaration Universelles des Droits de l’Homme et des Peuples (article 25), le Pacte International relatif aux droits économiques, sociaux et culturels (article 11) , les règles minima pour le traitement des détenus (article 20) ainsi que la Charte Africaine des Droits de l’Homme et des Peuples qui reconnaît le droit à l’alimentation comme faisant partie de la Charte depuis 2001.

Veuillez trouver en bas l’intégralité de la déclaration de l’Acat-Burundi :
Déclaration de l’Acat-Burundi sur la violation du droit à l’alimentation pour des personnes privées de liberté

Publié dans Nouvelles | Laisser un commentaire

LETTRE DE DEMANDE D’IMPLICATION EFFECTIVE DE LA CIRGL DANS LA RESOLUTION PACIFIQUE DE LA CRISE BURUNDAISE


Les organisations de la société civile burundaise ont adressé une lettre aux chefs d’Etats des pays des grands lacs pour une implication effective dans la résolution de la crise socio-politique au Burundi enclenchée par la volonté du feu Président Pierre Nkurunziza en violation des accords de paix d’arusha et de la constitution de 2005 qui était en vigueur.

Veuillez trouver en bas le contenu de la lettre de la société civile burundaise pour les chefs de l’État de CIRGL :
Lettre de la SCB aux Chefs d’Etat de la CIRGL 15 sept 2020 f

Publié dans Nouvelles | Laisser un commentaire