RAPPORT DE MONITORING DES VIOLATIONS DES DROITS DES PRISONNIERS POUR MAI ET JUIN 2021

Acat-Burundi encourage la JUSTICE burundaise à continuer dans cette bonne voie de libérer tous les prisonniers détenus injustement comme c’était le cas pour Germain Rukuki

Au cours des mois de mai et juin 2021, ACAT – BURUNDI a documenté des cas de violations des droits des personnes privées de liberté détenues dans les établissements pénitentiaires du Burundi.
Les violations observées dans ces différentes prisons sont notamment des cas de traitements inhumains et dégradants constitutifs d’actes de torture, les difficultés liées à la santé ainsi que d’autres violations surtout dues à la surpopulation carcérale.

Veuillez trouver en bas l’intégralité du rapport :
Rapport de monitoring des violations des droits des prisonniers pour mai et juin 2021

Publié dans Rapports | Laisser un commentaire

RAPPORT DE MONITORING DE VIOLATIONS DES DROITS HUMAINS RECENSE PAR ACAT BURUNDI POUR JUIN 2021

Acat-Burundi encourage la JUSTICE burundaise à continuer dans cette bonne voie de libérer tous les prisonniers détenus injustement comme c’était le cas pour Germain Rukuki

Le mois de juin 2021 couvert par le présent rapport reste caractérisé par de violations graves des droits de l’homme comme les périodes précédentes. Le phénomène récurrent des corps sans vie découverts dans divers endroits comme les rivières, les buissons puis enterrés hâtivement par des responsables administratifs met en exergue une complicité présumée des hautes autorités avec les criminels.

Des embuscades tendus par les groupes armés non identifiés ont encore une fois endeuillé le Burundi dans la province de Muramvya, commune Rutegama. Comme d’habitude, ces attaques ont été suivies par des arrestations intempestives des membres du CNL et des retraités de l’ex FAB. Ces arrestations revêtent un caractère arbitraire et visent à intimider les opposants.

Veuillez trouver en bas l’intégralité du rapport :
Rapport de monitoring de l’Acat-Burundi sur les violations des droits humains pour juin 2021

Publié dans Rapports | Laisser un commentaire

L’Activiste Germain Rukuki enfin libre depuis le 30 juin 2021 !

Acat-Burundi encourage la JUSTICE burundaise à continuer dans cette bonne voie de libérer tous les prisonniers détenus injustement comme c’était le cas pour Germain Rukuki

Publié dans Rapports | Laisser un commentaire

JOURNEE INTERNATIONALE POUR LE SOUTIEN AUX VICTIMES DE LA TORTURE

26 juin 2021

Le 26 juin de chaque année, le monde entier célèbre la journée internationale pour le soutien aux victimes de la torture.

La torture est un crime en vertu du droit international et fait l’objet d’une interdiction absolue qui ne peut être justifiée en aucune circonstance. Cette interdiction fait partie du droit international et s’applique à tous les membres de la communauté internationale, que l’État ait ou non ratifié les traités internationaux dans lesquels la torture est expressément interdite. La pratique systématique ou généralisée de la torture constitue un crime contre l’humanité. Le Code pénal du Burundi incrimine ces actes ignobles dans ses articles 206 à 211.

L’Action des Chrétiens pour l’Abolition de la torture au Burundi (ACAT- Burundi) s’est jointe à cette mission depuis sa création en 2001. C’est pour cette raison qu’elle voudrait aujourd’hui s’unir avec le monde entier pour célébrer cette importante journée de soutien aux victimes de torture.

Veuillez trouver en bas l’intégralité de la déclaration de l’Acat-Burundi :
Déclaration de l’Acat-Burundi pour la journée du 26 juin de soutien aux victimes de torture

Publié dans Nouvelles | Laisser un commentaire

DECLARATION DE L’ACAT-BURUNDI SUR LE JUGEMENT RENDU PAR LA COUR D’APPEL NTAHANGWA EN APPEL SUR RENVOI POUR GERMAIN RUKUKI

L’Action des Chrétiens pour l’Abolition de la torture au Burundi se réjouit de l’arrêt rendu par la Cour d’Appel de Ntahangwa siégeant en appel sur renvoi en date du 23 mars 2021 dans l’affaire RPCA 0201 à travers laquelle la peine infligée à son ancien employé Germain Rukuki de 32 ans de prison ferme a été réduite à un an d’emprisonnement et une amende de cinquante mille (50.000Fbu).

Il sied de rappeler que la Cour d’Appel de Ntahangwa siégeant en degré d’appel a été saisie par Germain RUKUKI faisant suite à l’arrêt RPC 4162 rendu par la chambre de cassation de la Cour Suprême à travers lequel cette dernière a cassé l’arrêt RPCA 773/0144 de la Cour d’Appel de Ntahangwa qui a confirmé le jugement de condamnation de 32 ans de prison ferme rendu par le Tribunal de Grande Instance de Ntahangwa dans l’affaire RPC 059.

Veuillez trouver en bas l’intégralité de la déclaration :
Déclaration de l’Acat-Burundi sur le jugement rendu en appel par la Cour d’Appel de Ntahangwa pour Germain Rukuki

Publié dans Rapports | Laisser un commentaire

LETTRE OUVERTE DES ONGs INTERNATIONALES DEMANDANT A L’UE D’HONORER SES ENGAGEMENTS

Au moment où le conseil de l’Union Européenne et ses instances examinent la situation au Burundi ,des organisations internationales ont exprimé leurs préoccupations à l’évolution significative de la situation des droits de l’homme . Ces organisations internationales remarquent une situation d’impunité généralisée malgré une série de mesures ponctuelles en matière de libertés publiques , le conseil devrait maintenir sa position pour l’ouverture de l’espace politique et civique pour répondre aux préoccupations fondamentales en matière de droits humains au Burundi.

Veuillez trouver en bas l’intégralité de la déclaration :
Joint NGO letter EU-Burundi 21062021 FRE

Publié dans Rapports | Laisser un commentaire