RAPPORT DE MONITORING DE VIOLATIONS DES DROITS HUMAINS DE L’ACAT-BURUNDI POUR LE MOIS DE SEPTEMBRE 2018

«L’impunité, mode de gouvernance au Burundi. »

ACAT s’est engagée à contribuer à la dénonciation de ces violations graves des droits de l’homme et à chercher au recouvrement des droits des victimes ou des familles des victimes en exerçant leur droit à porter plainte et à un procès équitable.
Ainsi, ACAT Burundi continue l’observation de la situation des droits de l’homme qui ne cesse de se détériorer au Burundi à la veille du processus du referendum pour l’amendement de la constitution contesté de mai 2018.
Ainsi, pour la période couverte par le présent rapport à savoir le mois de septembre 2018, vingt(20) cas d’assassinats et de disparitions forcées, vingt et un(21) cas d’arrestations arbitraires et détentions illégales, ainsi que dix-sept(17) cas d’atteintes à l’intégrité physique dont 12 cas de torture, ont pu être répertoriés.
Veuillez trouver en bas l’intégralité du rapport :
Rapport sur les violations et atteintes aux droits de l’homme du mois de septembre 2018 (1)

Ce contenu a été publié dans Rapports. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *