RAPPORT DE MONITORING DE VIOLATIONS DES DROITS HUMAINS RECENSE PAR ACAT BURUNDI POUR JUIN 2021

Acat-Burundi encourage la JUSTICE burundaise à continuer dans cette bonne voie de libérer tous les prisonniers détenus injustement comme c’était le cas pour Germain Rukuki

Le mois de juin 2021 couvert par le présent rapport reste caractérisé par de violations graves des droits de l’homme comme les périodes précédentes. Le phénomène récurrent des corps sans vie découverts dans divers endroits comme les rivières, les buissons puis enterrés hâtivement par des responsables administratifs met en exergue une complicité présumée des hautes autorités avec les criminels.

Des embuscades tendus par les groupes armés non identifiés ont encore une fois endeuillé le Burundi dans la province de Muramvya, commune Rutegama. Comme d’habitude, ces attaques ont été suivies par des arrestations intempestives des membres du CNL et des retraités de l’ex FAB. Ces arrestations revêtent un caractère arbitraire et visent à intimider les opposants.

Veuillez trouver en bas l’intégralité du rapport :
Rapport de monitoring de l’Acat-Burundi sur les violations des droits humains pour juin 2021

Ce contenu a été publié dans Rapports. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *