Le Ministère public accuse M. Germain Rukuki de représenter l’ACAT au Burundi

L’observatoire a été informé de sources fiables de la confirmation de M. Germain Rukuki, employé de l’Association des juristes catholiques du Burundi (AJCB), président de « Njabutsa Tujane », et ancien employé de l’Action des chrétiens pour l’abolition de la torture (ACAT-Burundi).

Selon les informations reçues, le 17 août 2017, la Chambre de conseil du Tribunal de grande instance de Ntahangwa a rendu publique sa décision de confirmer le placement en détention préventive de M. Germain Rukuki.

Cette décision intervient suite à l’audience du 14 août de la Chambre de conseil, siégeant à la prison de Ngozi, où M. Rukuki est détenu depuis le 26 juillet. Cette audience, prévue par la loi, avait pour objectif de statuer sur la régularité de son placement en détention préventive et de sa poursuite

Lire l’intégralité du document en cliquant sur ce lien : Appel Urgent sur la détention de Germain Rukuki en date du 18 aout 2017

Ce contenu a été publié dans Nouvelles. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.