DECLARATION DE L’ACAT-BURUNDI POUR LA COMMEMORATION DE DEUX ANNEES D’EMPRISONNEMENT DE GERMAIN RUKUKI

« Il ne peut pas y avoir de paix sans justice ni respect des droits humains. » Irène Khan, avocate bangladaise et ancienne secrétaire générale d’Amnesty International


L’Action des Chrétiens pour l’Abolition de la torture au Burundi « ACAT-BURUNDI » se joint aux autres organisations de défense des droits humains pour commémorer, ce 13 juillet 2019, deux années de détention injuste de Monsieur Germain Rukuki, Défenseur des Droits de l’Homme et ex-employé d’ACAT-BURUNDI.
Veuillez trouver en bas le contenu de la déclaration de l’Acat-Burundi :
Declaration de l’Acat-Burundi à l’occasion de la commémoration de deux ans de l’emprisonnement de Germain RUKUKI

Ce contenu a été publié dans Nouvelles. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *