DES FOUILLES A L’INTERIEUR DES PRISONS QUI INQUIETENT

Certains prisonniers des prisons de Mpimba, Gitega et Murembwe à Rumonge déplorent les actes de certains agents de l’administration pénitentiaire en collaboration avec la police et d’autres prisonniers (souvent des Imbonerakure) qui travaillent pour le compte du pouvoir.
En effet, des fouilles sont improvisées généralement la nuit à l’endroit des opposants, les personnes ayant mené des manifestations contre le troisième mandat de Pierre Nkurunziza et des anciens militaires de l’ex Forces Armes Burundaises (FAB) uniquement. Ces fouilles sont accompagnées par des propos haineux.
La nuit du 7 mai 2018, une fouille a été improvisée à 4 heures du matin dans différentes chambres à l’endroit des EX FAB dans le bloc 4, rien n’a été trouvé.
Acat-Burundi condamne ces actes d’harcèlement et d’intimidation des prisonniers non partisans du pouvoir et appelle les responsables de l’administration pénitentiaire au respect de la loi.

 

Ce contenu a été publié dans Nouvelles. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *