DISCOURS PRONONCE A L’OCCASION DE LA REMISE DU PRIX A Me Armel NIYONGERE PAR LA FONDATION ACAT LE 18/11/2021 A PARIS EN FRANCE

Vues : 0

Armel Niyongere, lors de la remise du prix Engel-Du Tertre, à Paris, le 18 novembre. – Louis Linel – ACAT-France

Mesdames et Messieurs les membres du Comité de suivi de la Fondation ACAT Distingués invités, Mesdames et Messieurs, A l’occasion de cette journée de remise du Prix de droits humains Engel-Du Tertre 2020 de la Fondation ACAT pour la dignité humaine et au nom des membres de l’Association ACAT-BURUNDI, permettez-moi de remercier sincèrement la Fondation ACAT pour la dignité humaine ainsi que les Grands Donateurs de la Fondation de nous avoir honoré en nous décernant ce prestigieux prix.

Ce prix est d’une haute importance pour moi et pour l’association ACAT-Burundi que je dirige. Il constitue une reconnaissance et un encouragement inestimables pour le travail que nous menons au Burundi depuis plusieurs années dans un contexte délétère de violations massives des droits de l’homme. En effet, les autorités n’ont rien ménagé pour nous diaboliser et nous discréditer.

Personnellement, j’ai été qualifié de putschiste et un mandat d’arrêt a été lancé à mon égard, simplement parce que je me suis opposé à la violation de l’Accord d’Arusha et de la constitution en 2015, occasionnée par le troisième mandat illégal de feu président Pierre Nkurunziza. Puis, le même sort est réservé à 11 autres compatriotes défenseurs des droits humains pour la même action menée ensemble.

Ma joie est donc immense en recevant ce prix. Je le dédie à toutes les victimes de la barbarie et de l’impunité en cours au Burundi depuis 2015.

Lire l’intégralité du discours

Lire également à propos du prix

Ce contenu a été publié dans Prix. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *