RAPPORT DE MONITORING DE VIOLATIONS DES DROITS HUMAINS POUR OCTOBRE 2020


Le mois d’octobre 2020 a été caractérisée par de graves violations des droits de l’homme notamment par la découverte des corps sans vie dans la rivière Rusizi.

Des cas d’arrestations et harcèlement des membres de l’opposition ont été recensées durant cette période de rapport.
Ainsi, vingt-huit (28) cas d’assassinats, sept (7) cas d’enlèvement vingt-neuf (29) cas d’arrestations arbitraires et détentions illégales, ainsi qu’un (1) cas d’atteintes à l’intégrité physique, ont pu être répertoriés par Acat-Burundi.
Veuillez trouver en bas l’intégralité du rapport :
Rapport de monitoring de violations des droits humains recensé par Acat-Burundi pour octobre 2020

Ce contenu a été publié dans Rapports. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *