RAPPORT DE MONITORING DES VIOLATIONS DES PERSONNES PRIVEES DE LIBERTE POUR JUILLET ET AOUT 2021

Acat-Burundi encourage la JUSTICE burundaise à continuer dans cette bonne voie de libérer tous les prisonniers détenus injustement comme c’était le cas pour Germain Rukuki

Au cours des mois de juillet et août 2021, ACAT-BURUNDI a continué à observer des cas de violations des droits des personnes privées de liberté détenues dans les établissements pénitentiaires établis sur le territoire du Burundi.
Les violations observées dans ces différentes prisons sont notamment des cas de restriction des droits des détenus liée à la pandémie de la COVID 19, les difficultés liées à la santé, la détention illégale, l’insuffisance alimentaire ainsi que d’autres violations surtout dues à la surpopulation carcérale.

Veuillez trouver en bas l’intégralité du rapport :
Rapport de monitoring de violations des droits des personnes privées de liberté pour Juillet et Aout 2021

Ce contenu a été publié dans Rapports. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *