LE CONSEIL NATIONAL DE SECURITE SUSPEND PENDANT 3 MOIS LES ORGANISATIONS NON GOUVERNEMENTALES

Général Silas Ntigurirwa, membre du conseil national de sécurité, un organe consultatif a annoncé jeudi soir le 27 septembre 2018 à la Radio Television Nationale du Burundi (RTNB) que les organisations non gouvernementales sont suspendues pendant 3 mois, à partir du 1er octobre 2018.
Selon le conseil national de sécurité, beaucoup de ces organisations ne se conforment pas aux lois dans leur fonctionnement. Les associations et coopératives d’extraction des minerais sont aussi suspendues pendant un mois.
Les activités de ces organisations reprendront après inspection par le ministère en charge de la gestion de ces dernières.
Cette suspension d’activités d’ONGs qui est généralement prise après avoir décrété un état de crise n’est pas sans conséquences pour la population burundaise surtout les bénéficiaires des projets de ces organisations ainsi que les employés de ces ONGs privés de travail.
Le Burundi se trouvant actuellement dans une ultime nécessité d’aide humanitaire, l’on peut se demander si le gouvernement pourra assurer la relève quand on sait les problèmes économiques auxquels il fait face ?
Il est remarquable que le pays est actuellement dans une dérive autoritaire et il est plus urgent de renouer avec les principes de la démocratie. Acat-Burundi interpelle les différentes parties prenantes de s’investir afin de trouver une solution durable à la crise que vit le Burundi.

Ce contenu a été publié dans Nouvelles. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.