LES SORTIES MEDIATIQUES SUR DES DOSSIERS EN COURS D’INSTRUCTION PORTENT PREJUDICE A L’ETABLISSEMENT DE LA VERITE


ACAT-BURUNDI s’insurge contre le comportement répété de la Police Nationale du Burundi lorsque par le biais de son porte-parole Pierre Nkurikiye, celui-ci rend public des éléments des dossiers en cours d’instruction, en parlant du fond de l’affaire et en traînant les prévenus devant les médias comme des personnes déjà condamnées. Les inculpés subissent impuissamment cette exhibition devant les caméras sans qu’ils aient le droit de se s’exprimer et de se défendre pour rendre l’information plus équilibrée.

Les cas les plus récents sont ceux des personnes arrêtées en Commune BURAMBI dans la province RUMONGE ainsi que celui des inculpés pour l’assassinat de Thierry KUBWIMANA survenu à GASEKEBUYE en zone Musaga dans la nuit du 24 au 25 novembre 2020.

Veuillez trouver en bas l’intégralité de la déclaration de l’Acat-Burundi :
DECLARATION DE L’ACAT BURUNDI POUR LES SORTIES MEDIATIQUES CORRIGEE

Ce contenu a été publié dans Nouvelles. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *