RAPPORT DE MONITORING DES VIOLATIONS ET ATTEINTES AUX DROITS DE L’HOMME RECENSE PAR ACAT POUR OCTOBRE 2021

Vues : 0

Le mois d’octobre 2021 couvert par le présent rapport reste caractérisé par de violations graves des droits de l’homme comme les périodes précédentes. Le phénomène récurrent des corps sans vie découverts dans divers endroits comme les rivières, les buissons puis enterrés hâtivement par des responsables administratifs met en exergue une complicité présumée des hautes autorités avec les criminels.
Des actes de criminalités liés aux assassinats déguisés en suicide où des corps sans vie sont retrouvés suspendus sur des arbres, les uns avec des jambes touchants le sol, d’autres sans aucune blessure pouvant être occasionné par la corde avec laquelle la victime aurait utilisée pour se donner la mort, et des enlèvements à grande échelle se sont faits remarqués au cours de ce mois d’octobre 2021.
Ce qui inquiète le plus, c’est que tous ces crimes non revendiqués sont suivis d’un silence ou d’affirmations gratuites des autorités administratives et judiciaires arguant que les victimes se sont suicidées avant de diligenter des enquêtes indépendantes afin de connaître les mobiles de ces crimes ainsi que leurs auteurs présumés.

Concernant la période couverte par le présent rapport trente-six (36) cas d’assassinats, treize (13) cas d’enlèvements, seize (16) cas d’arrestations arbitraires et détentions illégales ainsi que neuf (9) cas d’atteintes à l’intégrité physique, ont pu être répertoriés.

Veuillez trouver en bas l’intégralité du rapport :
Rapport de monitoring des violations des droits humains et atteintes aux droits de l’homme recensé par Acat-Burundi pour octobre 2021

Ce contenu a été publié dans Rapports. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *