DECLARATION CONJOINTE DE LA SOCIETE CIVILE BURUNDAISE SUR LA LEVEE DES SANCTIONS DE L’UNION EUROPEENNE CONTRE LE BURUNDI

À une semaine de la participation attendue des autorités burundaises au sommet Union Africaine-Union européenne à Bruxelles les 17 et 18 février 2022, la société civile burundaise en exil exprime sa déception et son inquiétude quant à la décision annoncée le 8 février dernier par l’Union européenne de lever ses sanctions contre le Burundi. Ces mesures avaient été adoptées en 2016 dans le cadre de l’accord de Cotonou en raison de la grave détérioration de la situation des droits humains dans le pays.
Les acteurs de la société civile se sont exprimés sur cette mesure.

Veuillez trouver en bas l’intégralité de la déclaration avec témoignages des acteurs de la société civile indépendante en exil :
2022_TemoignagesBurundaisExileFrench_final

Ce contenu a été publié dans Rapports. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.