RAPPORT DE LA COALITION BURUNDAISE POUR LA COUR PENALE AU BURUNDI (CB-CPI)

« La révision de la constitution : une voie empruntée par le régime de Bujumbura pour continuer à perpétuer impunément des crimes internationaux »
La CB-CPI dont ACAT –Burundi est membre publie le rapport des activités pour le mois de janvier 2018. Pour cette organisation de droits de l’homme, le Régime du CNDD-FDD n’a jamais caché l’intention de s’éterniser au pouvoir par des moyens illégaux et a été toujours caractérisé par une dictature sans nom pour empêcher le partage du pouvoir avec les autres forces politiques du pays. Cela se remarque par des abus qu’il a commis et continue de commettre depuis son accession au pouvoir jusqu’à nos jours.
Dans ce rapport, la CB-CPI va pointer du doigt les abus commis par le parti au pouvoir dans le sens de détruire la démocratie où tous les autres partis politiques doivent cesser leurs activités non pas de leur propre volonté mais par l’usage de la force. Ces abus vont jusqu’à l’amendement de la constitution pour rester au pouvoir et continuer à commettre les crimes internationaux en toute impunité.
Veuillez trouver en bas l’intégralité de tout le rapport:
Rapport CB-CPI du mois de Janvier 2018 (1)
Ce contenu a été publié dans Nouvelles. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *