DEROULEMENT DE LA SESSION 2018 DE L’EXAMEN PERIODIQUE SUR LE BURUNDI (EPU)

Au cours de l’examen sur le Burundi par l’Examen Périodique Universel (EPU), session 2018 qui s’est tenue à Genève en date du 18 janvier 2018, le Burundi a été représentée par une délégation présidée par Martin NIVYABANDI, ministre des droits de l’homme.
Martin NIVYABANDI a affirmé que les droits de l’homme sont respectés au Burundi, que la justice fait bien son travail et que beaucoup de mesures ont été prises pour l’amélioration de la situation, selon lui les rapports de violations des droits de l’homme donnés par différentes organisations de droits de l’homme visent à ternir l’image du Burundi.
Malgré ce discours du ministre NIVYABANDI Martin, la majorité des intervenants sont préoccupés par les violations graves des droits de l’homme qui continuent de se commettre au Burundi.
En, bref ils déplorent les menaces à l’endroit des défenseurs des droits de l’homme et la mauvaise collaboration avec les institutions des Nations-Unies.
La plupart des recommandations s’inscrivent dans la restauration d’un Etat de Droit, le déverrouillage de l’espace politique et le respect des libertés publiques.
Veuillez trouver en bas la documentation en rapport cette session:
Rapport du gouvernement du Burundi
Compilation du rapport sur le Bdi par le conseil des droits de l’homme
Résumé des communications des parties prenantes concernant le Bdi

Ce contenu a été publié dans Nouvelles. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *