Germain Rukuki arrêté à son domicile au quartier Ngagara

Selon l’organisation SOS-TORTURE / BURUNDI, Des agents du service national des renseignements ont arrêté Germain Rukuki à son domicile au quartier VI, zone Ngagara, commune Ntahangwa (nord de la ville Bujumbura) le 13 juillet 2017.

Des témoins rapportent que l’agent Joseph Mathias Niyonzima surnommé ‘Kazungu’ était présent et dirigeait l’opération. Celleci a débuté à quatre heures du matin par un bouclage de l’immeuble où habite M. Rukuki, ensuite par une fouille-perquisition à son domicile sans mandat légal de perquisition.

Germain Rukuki est un ancien employé de l’Action des Chrétiens pour l’Abolition de la Torture (Acat Burundi), et aujourd’hui président de l’association ‘Njabutsa Tujane’.

SOS-Torture Burundi note que les agents du SNR ont saisi un ordinateur au domicile de M. Rukuki, et lui ont ensuite exigé de les accompagner à son bureau pour une autre fouille et auraient aussi saisi un autre ordinateur et quelques documents de travail.

Ce contenu a été publié dans Nouvelles. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *