MEMORUNDUM SUR L’INSTRUMENTALISATION DE LA JUSTICE BURUNDAISE DANS LA REPRESSION DES DEFENSEURS DES DROITS DE L’HOMME, DES JOURNALISTES ET DES OPPOSANTS POLITIQUES


Les activistes de la société civile et les journalistes qui ont été impliqués dans des dossiers politiques suite à la crise politique de 2015 au Burundi ont écrit un mémorandum pour montrer l’instrumentalisation de la justice dans l’objectif d’empiéter les activités des défenseurs des droits humains et des journalistes qui se sont opposés au troisième mandat illégal du Président Pierre Nkurunziza en 2015.
Ce mémorandum a été signé par 12 défenseurs des droits humains et journalistes qui sont poursuivis par le pouvoir de Nkurunziza à la veille de la parodie judiciaire organisée ce 4 février 2020 par la Cour Suprême pour éclairer l’opinion sur leur position de ne pas comparaître devant la justice instrumentalisée par le régime qui les a persécutés .
Veuillez trouver en bas l’intégralité du mémorandum en bas :
Mémorandum des defenseurs des droits humains et journalistes impliqués dans la parodie judiciaire février 2020

Ce contenu a été publié dans Nouvelles. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *